Retour à l'accueil
Voir mon panier
MON PANIER 0 articles sélectionné(s) - Montant total : 0 €
Faire connaitre ce site Partager sur Facebook
 Accueil   Actus   Présentation   Partenaires   Contacts 
Les actualites


Retrouvez toutes les Actus
en 1 clic !

Nos produits 
 IDEES CADEAUX
 Confort des pieds
 Autour du lit
 Aide à la marche
 Aide au repas
 Confort de vie
 Aide au bain
 Diagnostique
 Rééducation
 Produits Bio et Ecolo
 Incontinence
 Vie quotidienne
 Matériel médical Pro
 Trousse de secours
Nos Sélections 
 Nos coups de coeur
 Nos nouveautés
 Nos promotions
Espace client 

LE RHUME DES FOINS

Rhume des foins, rhinite allergique.
Si l’arrivée du printemps évoque pour beaucoup d’entre nous la douceur de l’air et le retour des beaux jours,
cette période est pour certains d’avantage synonyme de désagréments.


Définition du rhume des foins :
Le rhume des foins, aussi appelé rhinite allergique est une affection de la cavité nasale, provoquée par des particules de pollens.
Ces pollens peuvent provenir d’arbres (bouleau, noisetier…), de graminées (foin, plantain…) ou d’herbes (ortie, armoise…) dispersés par le vent

Pour rappel les pollens sont des graines qui permettent la reproduction du végétal, fortement véhiculées au printemps et en été.

Quelques chiffres: nombre de personnes qui souffrent de rhume des foins :
Dans les pays industrialisés, près d’une personne sur cinq serait affectée.
Le double qu’il y a 30 ans, et la prévalence serait en constante augmentation.
Des études épidémiologiques récentes à l’échelle européenne suggèrent qu’entre 10 et 25% de personnes de 15-50 ans souffrent de rhinite
allergique pollinique (rhume des foins).


Les symptômes :
Si ils apparaissent chaque année pendant le printemps et l’été, c’est-à-dire justement où la concentration de pollen dans l’air est très forte, il s’agit sans doute d’une allergie saisonnière, c’est-à-dire rhume des foins. Si au contraire les symptômes persistent toute l’année, il s’agit d’une allergie pérenne.

Les symptômes sont très visibles, en général tous ces symptômes apparaissent ensemble, c’est-à-dire dans une même période de temps :
Le nez est bouché et démange fortement. Les écoulements sont clairs, liquides et souvent abondants.
Les yeux deviennent irrités et rouges se gonflent et s’emplissent de larmes: conjonctivite
Les éternuements deviennent très fréquents et souvent salve.
La gorge est irritée et peut donc être douloureuse.

A ces symptômes peuvent s’ajouter une sensation de fatigue et des maux de tête, qui donne l’air au patient d’être malade.

Les bons conseils pour le rhume des foins :

Éviter de sortir lorsque l’air est chargé de pollen. Profiter de vous promener pendant ou juste après la pluie, car la concentration de pollen dans l’air est moins forte.
Porter toujours des lunettes de soleil pendant les périodes de floraisons.
Dormir les fenêtres fermées pour éviter que le pollen entre dans les chambres
Choisir des régions, lors des vacances moins riches en pollen, comme la montagne ou le bord de mer.
Retirer les tapis et les rideaux de chez vous ( si possible) car ils attirent le pollen, mais aussi la poussière et les poils.
Se laver souvent les cheveux. Ils ont tendance à absorber de très nombreux pollens.